jeudi 29 mars 2012

Plaisir Kinder à Madrid

Happy Hippo, le petit cousin du Kinder Bueno pour enfants (petits et grands)


J'y reviendrai... bien en Espagne rien que pour le plaisir d'offrir à mon retour des Happy Hippo aux petits et grands enfants !
"Comment cela, offrir des hippopotames joyeux ?" Oui, des hippopotames... joyeux de se faire croquer la fine gaufrette croustillante à la noisette (la même que celle du Kinder Bueno, mais sans enrobage au chocolat), avec une gourmandise non soutenue puisque s'échappent aussitôt une crème au lait accompagnée de sa soeur crème à la noisette. Hmmm...
Et tout cela sans matière grasse hydrogénée... et avec beaucoup de sucre ! On ne change pas comme cela les produits de cette marque...


Comme vous l'aurez deviné avec la photo d'introduction, Happy Hippo est une friandise de la marque Kinder en forme d'un super mignon hippopotame qui semble tout droit sorti d'un bain de mousse (c'est de la meringue finement concassée !).
"Mais kinder signifie enfant en allemand !?" Oui et Kinder est une marque de la maison Ferrero.
"Ok, mais Ferrero, c'est italien et non espagnol !? Et puis Happy Hippo, c'est de l'anglais, non ? Oh lala... tu nous embrouilles, Lovkooking..."
Tout ça pour vous dire finalement qu'on n'en trouve pas en France (sauf peut-être dans les zones limitrophes de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne ???).

Non, non, je ne vous en parle pas juste pour vous faire baver inutilement, mais pour que quelqu'un pense à m'en ramener à l'occasion (car je suis partie avec un tout petit sac pour un trop court week-end prolongé, sachant qu'on m'avait commandé d'autres achats avant mon départ).
A la bonne âme ! :-)

lundi 26 mars 2012

Souvenir madrilène

Tapas à la tomate confite et à l'ail


Après un petit tour récent à Madrid, j'ai pu récolter plein d'idées de tapas à refaire ou à améliorer, ou tout simplement à improviser comme ces tapas à la tomate confite et à l'ail.
La chaleur et le soleil de ces derniers jours m'ont donné envie de ramener un peu du rythme de vie madrilène à la maison, mais pas facile à concilier avec le métier que j'ai. Alors des tapas pour égayer l'apéritif, même en semaine bien que ce ne soit pas dans mes habitudes, pourquoi pas ? ;-)

Ingrédients (pour environ 25 tapas) :
  • 1/3 de baguette,
  • 6 pétales de tomate confite Monoprix Gourmet,
  • 1 petite gousse d'ail,
  • 1 pincée d'herbes de Provence,
  • 2 cuillerées à café d'huile d'olive,
  • 2 cuillerées à soupe d'eau.
  • sel, poivre.

Préchauffez le four à 210°C.
Coupez la baguette en tranches de 5 mm d'épaisseur. Pour des tapas de taille plus grande, coupez les tranches en diagonal (il suffit de ne pas tenir le couteau perpendiculaire à la baguette). Et pour arriver à couper des tranches de cette épaisseur, utilisez un couteau à pain ou un couteau scie.

Faites dorer les tranches de baguette au four.

Dans un mini hachoir, hachez finement les pétales de tomate confite avec l'ail, les herbes de Provence, l'huile d'olive et l'eau.
Salez et poivrez à votre convenance.

Tartinez les tranches de baguette dorées avec cette pâte de tomate confite à l'ail.
Servez aussitôt.
Vous pouvez préparer la pâte de tomate confite à l'ail en avance, et tartiner les tranches de baguette peu de temps avant de servir. Si vous tartinez trop tôt, vous perdrez le croustillant des tranches !

dimanche 25 mars 2012

Doubeurre

Velouté de butternut aux notes thaïlandaises


En ce moment, on ne peut pas dire que je sois très assidue à la mise à jour de mon blog.
Des excuses, j'en ai des valables à la pelle, mais je ne pense pas que cela vous intéresserait.
Aussi remettons immédiatement les pendules à l'heure avec une recette de velouté de butternut réalisée il y a tout juste deux semaines.

Qu'est-ce que de la "butternut" ??
C'est une courge musquée délicieusement douce... que l'on trouve facilement depuis 2-3 hivers au marché, au supermarché, et bien entendu dans les magasins bio.
Elle a un nom en français, mais moins connu : la doubeurre.

Quant au velouté, attention, il ne s'agit pas de n'importe lequel... mais du MEILLEUR velouté de butternut que j'ai dégusté jusqu'à présent !
Avec la cardamome, le lait de coco et la coriandre (et le piment), cela rappelle tout naturellement des saveurs thaïlandaises. Cette note du Royaume de Siam s'est précisée au fur et à mesure que je rectifiais l'assaisonnement avec une envie de "peps", sans doute parce qu'on allait bientôt sortir officiellement de l'hiver.
C'était bien la première fois que je faisais un velouté avec des saveurs asiatiques, et c'était vraiment... magique ! Vive la cuisine au "feeling" ! (et avec les "restes de placard" ! :-p)

Et si vous craignez le piment, diminuez la dose ou alors choisissez un autre avec moins d'intensité selon l'échelle de Scoville.

Ingrédients :
  • 1 petite courge Butternut,
  • 1 graine de cardamome,
  • 2 cuillerées à soupe de lait de coco,
  • 1 grosse pincée de piment pili-pili,
  • 1 cuillerée à soupe de feuilles de coriandre,
  • 1 portion individuelle de fromage frais Tartare à l'échalote et fines herbes,
  • sel, poivre.

Retirez les extrémités de la courge butternut à l'aide d'un couteau à large lame bien tranchante. Attention, la peau est très dure !
Coupez ensuite d'épais tronçons de 4-5 cm. d'épaisseur.
Otez les graines à l'aide d'une cuillerée à café.
Retirez la peau de chaque tronçon. Pour m'assurer de ne pas me couper quoi que ce soit, pour chaque tronçon sur une planche à découper, je tranche la peau à la verticale pour la retirer morceau par morceau.
Coupez ensuite les tronçons en morceaux. Plus les morceaux sont fins, et plus le temps de cuisson sera réduit.

Dans une casserole suffisamment grande, jetez-y les morceaux de butternut puis versez de l'eau froide à hauteur. L'eau recouvre à peine les morceaux.
Ajoutez la graine de cardamome, le lait de coco et le piment.
Laissez mijoter sur feu moyen jusqu'à la cuisson de tous les morceaux.

Retirez la graine de cardamome de la casserole, puis versez le reste du contenu dans le bol du blender.
Ajoutez les feuilles de coriandre et la portion de fromage frais.
Mixez finement.
Si c'est trop épais, ajoutez de l'eau bouillante. Si c'est trop liquide, faites mijoter le velouté dans une casserole pour faire évaporer de l'eau jusqu'à obtenir la consistance souhaitée (remuez régulièrement à l'aide d'une cuillère en bois en grattant le fond de la casserole pour que le velouté n'y accroche pas et brûle).

Salez et poivrez à votre convenance.
Servez aussitôt avec des tranches de pain grillées.

dimanche 11 mars 2012

Souvenirs, souvenirs...

Risotto aux noix de Saint-Jacques et poireau


Il y a des fois où je n'ai pas du tout, mais pas du tout d'inspiration (oui, malade, je suis rarement inspirée).
Tout ce que je voulais, c'était me débarrasser des coquilles Saint-Jacques qui traînaient depuis un certain temps dans le congélateur.

Ces coquilles Saint-Jacques, je ne les ai pas ramenées de la plage espagnole en Galice en souvenir d'un pélerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, dont l'objectif est d'atteindre le tombeau de Saint Jacques Le Majeur, ni pour m'en servir de talismans contra la sorcellerie, le mauvais sort et la maladie (maladie ?? ah... finalement... pourquoi pas contre une angine... hihihi...).
La réalité est bien moins épique et mystique : elles viennent de Picard pour satisfaire ma gourmandise.

Je ne savais pas avec quoi les accompagner, et en fouillant dans un des placards de la cuisine, je me suis retrouvée nez à nez avec un paquet de riz arborio Gallo. Et dans le réfrigérateur, un poireau.
Zut ! Plus de parmesan ! Ce n'est que partie remise... jusqu'au lendemain soir.
C'était il y a dix jours déjà...


Ingrédients (pour 2 personnes) :
  • 1/2 poireau,
  • 6 coquilles Saint-Jacques,
  • 120 g. de riz arborio,
  • 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive,
  • 4 (3+1) cuillerées à café de fumet de poisson en poudre Maggi,
  • 30 g. de parmesan râpé,
  • 200 mL (100+100) de vin blanc sec (bien froid),
  • 500 mL d'eau,
  • 1/2 cuillerée à café de farine de tapioca,
  • sel, poivre blanc moulu.

Préparation et cuisson du demi-poireau :
**********************************
Lavez soigneusement le demi-poireau à l'eau courante (pour éliminer toute trace de terre ou de sable, pas très agréable sous la dent).
Séchez-le avec un torchon propre.
Émincez le poireau en fines tranches.

Dans une poêle sur feu moyen, versez un filet d'huile d'olive et les rondelles de poireau.
Salez légèrement.
Mélangez de manière à bien enrober les tranches d'huile.
Laissez fondre le poireau en remuant de temps en temps et jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau dans le fond de la poêle. Le poireau perd de l'eau en cuisant, et le sel favorise la déperdition d'eau.
C'est cuit lorsque les filaments sont translucides et souples. Attention, ils ne doivent pas colorer !
Réservez au chaud.

Préparation des noix et coraux de Saint-Jacques :
*****************************************
Des coquilles Saint-Jacques, conservez les noix et les coraux.
Lavez-lez à grande eau.
Séchez-les soigneusement à l'aide d'un torchon propre.
Réservez les noix et les coraux au frais.

Cuisson du risotto :
****************
Faites bouillir 500 mL d'eau.

Dans une sauteuse encore froide (ou autre ustensile avec un fond assez large) sur un feu assez fort, versez 1,5 cuillerée à soupe d'l'huile d'olive et le riz.
Remuez à l'aide d'une cuillère en bois afin d'enrober chaque grain de riz d'huile d'olive : le riz doit devenir nacré (les grains deviennent légèrement translucides).

Versez ensuite 100 mL de vin blanc bien froid, remuez délicatement puis attendez que les grains de riz l'aient totalement absorbé.

Versez ensuite une grosse louche d'eau bouillante, puis 3 cuillerées à café de fumet de poisson en poudre. Remuez délicatement puis attendez que le riz ait absorbé totalement le jus.
Recommencez cette étape (sauf le fumet) jusqu'à épuisement de l'eau ou jusqu'à ce que le riz devienne crémeux tout en restant ferme sous la dent.

Ajoutez le parmesan râpé et une partie du demi-poireau cuit, puis mélangez délicatement. Laissez de côté suffisamment de poireau pour avoir deux petits tas au moment du dressage.
Réservez au chaud.

Cuisson des noix de Saint-Jacques :
******************************
Dans une petite poêle sur feu assez fort, versez 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive.
Lorsque l'huile est suffisamment chaude, répartissez les noix de Saint-Jacques dans la poêle et faites-les colorer d'un côté.
Retournez-les ensuite pour les colorer de l'autre côté et jusqu'à ce qu'elles soient cuites en restant nacrées au centre.
Réservez deux noix au chaud.
Afin de vérifier la cuisson des noix de Saint-Jacques, appuyez légèrement sur le dessus lorsqu'elles viennent d'être mises dans la poêle : elles sont molles car encore crues. Elles sont cuites et encore nacrées au centre lorsqu'en appuyant sur le dessus, vous rencontrez une certaine résistance (c'est moins mou que lorsque vous veniez de les mettre à cuire).

Coupez le reste des noix en dés d'environ 8 mm de côté.
Ajoutez ces dés au risotto, puis mélangez délicatement.
Réservez au chaud.
Si vous êtes à l'aise en cuisine et en organisation, vous pouvez réaliser cette étape pendant la coloration des coraux (étape suivante).

Préparation de la sauce :
*********************
Dans la poêle qui a servi à cuire les noix de Saint-Jacques, versez 0,5 cuillerée à soupe d'huile d'olive. Lorsque l'huile est suffisamment chaude, faites colorer les coraux des deux côtés.
Déglacez avec le reste de vin blanc. Ajoutez une cuillerée à café de fumet de poisson en poudre. Mélangez 
et poursuivez la cuisson des coraux si besoin est.

Mixez au blender les coraux avec le jus.
Versez la sauce dans une petite casserole sur feu doux.
Délayez la farine de tapioca avec 2 cuillerées à soupe de la sauce.
Versez le mélange dans la casserole avec le reste de la sauce.
Faites réduire la sauce jusqu'à obtenir la consistance souhaitée (légèrement épaisse pour moi).
Rectifiez l'assaisonnement en salant et poivrant à votre convenance.
Réservez au chaud.

Dressage :
*********
Si possible, chauffez les deux assiettes au micro-onde pendant 2 minutes.

Au centre de chaque assiette, disposez un cercle et versez à l'intérieur du cercle une moitié de risotto aux noix de Saint-Jacques et poireau. Tassez légèrement à l'aide du dos d'une cuillère à soupe.

Disposez ensuite un petit tas de poireau sur le risotto pour chaque assiette.
Sur chacun des tas de poireau, posez une noix de Saint-Jacques colorée.

Versez un peu de sauce dans l'assiette en donnant la forme d'une grosse virgule.

Dégustez aussitôt.

Ratings and Recommendations by outbrain