mercredi 30 mars 2011

Saumon "cru" pour récalcitrants

Saumon cru mariné au citron et soja


A l'heure de l'explosion des sushi et maki, il y a encore des récalcitrants à la consommation de poisson cru. Rien que cette idée les écoeure.
J'ai alors imaginé cette recette de saumon cuit grâce au jus de citron, avec du soja pour rappeler le Japon.
Avant de servir, j'ai goûté en cuisine, et un manque de "peps" était évident... alors j'ai rajouté de l'estragon.
Cette entrée a été approuvée et re-approuvée déjà ! :-)

Ingrédients (pour 4 personnes) :
  • 1 gros pavé de saumon,
  • 3 cuillerées à soupe de sauce soja Kikkoman,
  • 6 cuillerées à soupe de jus de citron,
  • 1 cuillerée à soupe de feuilles d'estragon finement ciselées.
Dans un plat suffisamment large (un plat à gratin par exemple), mélangez la sauce soja et le jus de citron.
Découpez le saumon en fines tranches d'environ 2-3 mm.
Trempez ces tranches dans le mélange soja+citron.
Laissez mariner durant 30 min au réfrigérateur.

Servir bien frais sur un petit lit de salade.
Inutile de servir la salade avec une vinaigrette car le jus de marinade s'écoulera des tranches de saumon et assaisonnera la salade !

mardi 29 mars 2011

Encore des crêpes ??

Crêpe sucrée

Les crêpes, ça ne se mange pas uniquement à Mardi Gras !
C'est plutôt quand on en a envie... :-p
Après en avoir fait ce week-end, je vous livre la recette que j'ai modifiée il y a bien longtemps, donc vous vous doutez bien qu'elle a été testée et approuvée depuis. ;-)

Ingrédients (pour environ 10 crêpes) :
  • 125 g. de farine,
  • 20 g. de sucre roux,
  • 1 sachet de sucre vanillé,
  • 3 oeufs,
  • 300 mL de lait,
  • 60 g. de beurre demi sel + 1 petite noix de beurre.

Préparez la pâte à crêpe en mélangeant dans un saladier la farine, les sucres et les oeufs.
Après avoir fait tiédir le lait, versez-le petit à petit dans le saladier tout en mélangeant régulièrement.
Faites fondre le beurre puis incorporez-le dans la pâte à crêpe. Attention, le beurre ne doit pas être brûlant afin de ne pas cuire les oeufs !
Mélangez.
Puis recouvrez le saladier et laissez reposer la pâte 1h (dans un four refroidi et éteint par exemple).

Dans une crêpière anti-adhésive sur un feu assez fort, mettez une petite noix de beurre. Ceci permettra d'éviter à la première crêpe de rester collée. Pour les autres, ce ne sera pas nécessaire d'ajouter du beurre car il y en a suffisamment déjà dans la pâte à crêpe !

A l'aide d'une louche, versez la quantité de pâte nécessaire afin d'avoir une crêpe bien ronde et aussi fine que possible.
Laissez cuire la crêpe durant environ 1 min jusqu'à ce que le rebord commence à colorer. En plus, elle se décollera plus facilement de la crêpière. Autrement, cela signifie qu'elle n'est pas assez cuite de ce côté.
Retournez-la soit en la lançant en l'air si vous aimez les périls en cuisine, soit tout simplement à l'aide d'une spatule à crêpe.
Faites cuire à nouveau durant environ 1 min.
Répétez ces opérations jusqu'à épuisement de la pâte.
Afin de garder les crêpes chaudes si vous voulez qu'elles soient servies en même temps, empilez-les sur une assiette, le tout recouvert d'une feuille d'aluminium. Pour plus d'efficacité, placez cette assiette sur une casserole avec de l'eau chaude sur un feu doux.

Régalez-vous à présent avec diverses garnitures (sucre, beurre salé+sucre, sucre+jus de citron, caramel au beurre salé, confiture, chocolat noir fondu avec éventuellement de l'ananas et de la noix de coco râpée, etc.) ou tout simplement nature !

dimanche 20 mars 2011

Tomate cocktail au chèvre frais


J'avais une envie de tomates farcies au fromage de chèvre frais, mais des tomates ordinaires, c'est beaucoup trop gros. Des tomates cerises alors ? Ah non, trop petites ! Donc travail vraiment fastidieux !

L'alternative ? Eh bien... des tomates de taille intermédiaire. Je sais qu'il en existe, mais le nom...
Au Monoprix, elles s'achètent en barquette (environ 350 g.) à côté des tomates cerises. Leur petit nom ? Tomates cocktail en grappe.

Ah ! sur la photo, il y a une anomalie. Cherchez l'erreur ;-)

Ingrédients :
  • 600 g. de tomates cocktail en grappe,
  • 200 g. de fromage de chèvre frais,
  • 2 cuillerées à soupe de feuilles de coriandre finement ciselées,
  • 3 cuillerées à café de raisin sec noir,
  • poivre.

Dans un petit bol d'eau chaude, faites tremper le raisin sec durant 10 min.
Au bout de ces 10 min, égouttez bien le raisin sec.
Concassez-les (= découpez-les en petits morceaux).

Dans un petit saladier, mélangez le fromage de chèvre, la coriandre et le raisin sec concassé.
Poivrez à votre convenance.
Mélangez.

Détachez délicatement les tomates de leur branche à l'aide d'un couteau bien tranchant, en conservant leur pédoncule. Lavez les tomates.
Coupez le dessus des tomates à environ 1/4 de leur hauteur afin de former des "chapeaux".
Épépinez-les (= retirez les pépins des tomates) à l'aide d'une cuillère à café et/ou une cuillère parisienne.

A l'aide d'une cuillère à café, farcissez les tomates avec le mélange à base de fromage de chèvre frais.
N'oubliez pas de remettre le "chapeau" sur chaque tomate pour un joli effet déco.

A déguster bien frais !!


    mercredi 16 mars 2011

    Avocat aux crevettes épicé


    Jolis rayons... Température plus douce... Envie d'un peu de soleil dans l'assiette ??
    Une entrée fraîche toute bête et toute simple : avocat aux crevettes !
    L'assaisonnement, c'est selon mon inspiration du jour, de ce que j'ai sous la main (notamment du pamplemousse rose ou pas).
    Cette fois-ci, c'est sans pamplemousse, et une envie de piquant.
    Alors un conseil pour les sensibles au piment : diminuez la dose !
    Et pour les vrais amateurs : augmentez la dose ! ;-)

    Si vous n'arrivez pas à trouver d'avocats à point, vous pouvez accélérer leur mûrissement en les enveloppant individuellement dans une feuille de papier journal. Plus qu'à patienter durant 2-3 jours...

    Ingrédients (pour 3-4 personnes) :
    • 2 avocats à point,
    • une douzaine de grosses crevettes (ou 16 si elles sont de taille moyenne),
    • 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive,
    • 5 cuillerées à soupe de jus de citron,
    • 1/2 cuillerée à café de moutarde,
    • 1 cuillerée à café de miel,
    • 1 cuillerée à café de piment de Cayenne,
    • 1 cuillerée à soupe de feuilles de coriandre hachées,
    • sel, poivre.
    Dans un saladier, versez l'huile d'olive et le jus de citron.
    Ajoutez la moutarde.
    Émulsionnez (mélangez jusqu'à obtenir une vinaigrette homogène ; cela est facilité par la présence de moutarde).
    Salez et poivrez à votre convenance.
    Ajoutez le miel, le piment de Cayenne et la coriandre.
    Mélangez à nouveau.

    Coupez la chair d'avocat en dés d'environ 1 cm de côté.
    Ajoutez-les au fur et à mesure dans le saladier et mélangez délicatement avec la vinaigrette. Le citron permet à la chair d'avocat de ne pas noircir.
    Décortiquez les crevettes et ne conservez que les queues. Coupez-les en tronçons d'environ 1 cm de longueur.
    Ajoutez-les dans la salade d'avocat, et mélangez à nouveau délicatement.

    Réservez dans le réfrigérateur pendant 30 min.
    Servez bien frais, et régalez-vous !

    jeudi 10 mars 2011

    Maquereaux émiettés à la moutarde et Vache Qui Rit


    Cette recette est très simple à réaliser car elle nécessite aucune cuisson.
    En plus, c'est bien rafraîchissant surtout si c'est présenté dans des "verrines" faites de concombre...

    Ingrédients :
    • 1 boîte de conserve de maquereaux à la moutarde,
    • 2 portions de Vache Qui Rit,
    • 1 cuillerée à soupe d'estragon finement haché,
    • 1 cuillerée à soupe d'oseille finement haché,
    • poivre moulu,
    • 1 concombre,
    • quelques baies roses (pour la décoration).
    Dans un bol, versez tout le contenu de la conserve de maquereaux à la moutarde.
    A l'aide d'une fourchette, émiettez les maquereaux.

    Ajoutez les deux portions de Vache Qui Rit, et mélangez-les aux maquereaux émiettés.

    Poivrez à votre convenance.
    Ajoutez l'estragon et l'oseille finement hachés.
    Mélangez.
    Pour l'estragon et l'oseille, il est possible d'en trouver déjà finement hachés aux rayons surgelés de votre supermarché ;-)

    Coupez le concombre en tronçons de 5 cm environ.
    Évidez le centre en prenant soin de laisser un fond pas trop épais (si possible environ 5 mm). Pour cela, j'ai utilisé une cuillère parisienne.

    Farcissez ensuite ces "verrines", puis décorez de quelques baies roses.

    Comme c'est meilleur lorsque c'est bien frais, soit utilisez une conserve de maquereaux que vous aurez laissé refroidir au réfrigérateur soit réfrigérez les tronçons de concombre ainsi farcis durant 1h (mais pas plus, sinon le concombre rendra trop d'eau et deviendra mou, ce qui sera moins agréable en texture et en bouche lors de la dégustation).

    Ratings and Recommendations by outbrain