samedi 25 septembre 2010

Gomasio



Je cherchais une recette sur internet à base de graines de sésame, et je suis tombée sur le "gomasio". Un nom étrange... à consonance japonaise...

Les condiments, j'adore, et le sésame, j'adôôôôôôôre...
Alors ce condiment à base de sésame est vraiment fait pour moi ! :-D

Pour 90g. de graines de sésame (à faire dorer rapidement dans une poêle sèche), comptez 10g. de gros sel.
Passez le tout au mini-mixeur (ne mixez pas trop longtemps sinon vous allez vous retrouvez avec du beurre de sésame salé, et non une poudre d'assaisonnement ;-) ).

Je conserve ce gomasio dans un petit bocal hermétique, et je m'en sers essentiellement pour assaisonner ma salade.
Il est vrai que cela permet de consommer moins de sel et que cela relève bien le goût de la salade ! Miam ! :-D

Choco blanc coco


L'idée était de me débarrasser d'un reste de céréales à la châtaigne. Le paquet a à peine diminué... mais finalement, c'est pour mieux recommencer ;-)

Ces petits bonbons au chocolat blanc-céréales-noix de coco rapée sont apparemment très bons, et accompagnent superbement un café. (Je rappelle que je suis au régime zéro-sucre-rapide !! Alors même si je continue à faire plaisir à mon entourage, je ne goûte plus mes inventions. J'ai donc ma base de cobayes... Gnark, gnark, gnark... Qui va être le plus lésé au final ? :-D)

Ingrédients :
  • 2 tablettes de chocolat blanc dessert Nestlé,
  • 6 cuillérées à soupe de céréales,
  • 2 poignées de noix de coco rapée.

Après avoir séparé les carrés de chocolat blanc, mettez-lez à fondre au bain-marie (et résistez à l'envie d'en manger, sinon il vous faudra adapter la proportion des ingrédients en conséquence ;-) ).
Une fois fondu, incorporez les céréales en mélangeant le tout à l'aide d'une cuillère.

Prenez un petit moule à gratin, tapissez-le de papier aluminium (afin de faciliter le démoulage), et versez-y le mélange chocolat blanc-céréales.
Egalisez la surface en secouant un peu le plat.
Recouvrez le tout de noix de coco rapée, puis laissez refroidir jusqu'au durcissement complet.

Une fois que vous obtenez une plaque bien dure, munissez-vous d'un couteau, et coupez-la en petits cubes.
J'ai conservé ces bonbons dans une boîte en métal, et les gens n'ont plus qu'à se servir au moment du café (ou seul par pur gourmandise).

La prochaine fois, essai avec du chocolat au lait pour atténuer le côté sucré à la demande de mes goûteurs ! ;-)
En tout cas, même les non-amateurs de chocolat blanc en ont pris, repris, re-repris... :-D

Velouté de courgette géante


Au retour de la campagne, des petites pommes... et surtout une courgette géante !

Pour vous donner une idée de sa taille, voici une photo pour la comparer avec des prunes, kiwis et un pamplemousse de tailles "standards" :

Bon, c'est sûr, il y a plus gros encore, mais ce n'est déjà pas si mal !

Après avoir coupé la moitié de la courgette, épluché (car la peau est bien épaisse vue sa taille !), épépiné, taillé en gros dés, j'ai ainsi obtenu 400g. de chair toute blanche.

Pour 4 bols de velouté de courgette (ça m'a fait environ 1,2 L) :
- 400g. de courgette (coupée en gros dés),
- 2 pommes de terre de taille moyenne (coupées en petits dés),
- 4 portions de fromage fondu (type Vache Qui Rit, Kiri),
- eau,
- 1 cube de bouillon de volaille Maggi,
- poivre.

Dans une casserole avec un couvercle, faites cuire les dés de courgette et de pommes de terre dans de l'eau, en partant avec une eau froide (l'eau doit juste recouvrir les légumes) et un feu assez fort.

Quand l'eau commence à bouillir, rajoutez le cube de bouillon de volaille. Remettez le couvercle et laissez mijoter à feu doux pendant 20 minutes environ.
Ensuite retirez le couvercle et laissez continuer à mijoter pendant environ 25 min, le temps d'avoir le bouillon arriver à mi-hauteur des légumes (la courgette rend plein d'eau, alors cela prend un peu de temps...).

Puis éteignez le feu, et ajoutez les portions de fromage fondu (sans leur emballage !! ;-) ).
Touillez avec une cuillère pour que le fromage fonde bien.
Poivrez selon votre goût.

Utilisez ensuite un mixeur plongeant ou mieux, un blender pour obtenir un fin velouté légèrement mousseux.
Un régal !

A la place du fromage fondu, il est possible aussi de le remplacer par un Boursin Ail&Fines herbes... Trop bon !!

Varier... varier... varier...

Pain intégral aux graines

Début du 4e mois de grossesse, et le plus dur reste le matin : petit-déjeuner ultra fade (yaourt nature sans sucre, 2 à 3 tranches de pain complet selon l'épaisseur avec un peu de beurre non salé, un bol de lait chaud).

Pour se réveiller les papilles le matin, il y a mieux !
Depuis le début de mon régime ultra strict, je me suis autorisée un jus de citron frais le matin pour le côté vitamine C et m'aider à me réveiller (contrairement à ce qu'on croit, cela ne fait aucun mal à l'estomac), mais ça ne reste pas top niveau plaisir gustatif.

A l'arrivée de la machine à pain à la maison, j'ai mangé un meilleur pain complet mais on tourne assez vite en rond en terme de goût, même s'il y a des ajouts de noisettes concassées, d'amandes concassées, de noix concassées... pour varier les plaisirs.

Après une rapide recherche sur l'indice glycémique des aliments sur internet, j'apprends que le pain intégral et le pain aux céréales sont moins glycémiques que le pain complet.
Il y a aussi le pain noir allemand "pumpernickel" (c'est un pain noir au seigle) qui très bien niveau indice glycémique, et il a pour avantage de dégager des arômes naturels de café et de chocolat. Mais la cuisson durerait entre 16h et 24h à 120°C !!!
Celui-là, c'est sûr, il ne sera réservé qu'à l'achat (j'en ai trouvé chez Naturalia à 1.69 euro prédécoupé (350g.), et une très fine tranche au petit-déjeuner me cale de 7h jusqu'à 11h30-12h !).

Pour vous donner une idée, en terme d'indice glycémique, on a grosso modo :
- glucose : 100 (le maximum),
- pain blanc (type baguette) : 90,
- pain complet : 75
- pain noir allemand/intégral/aux céréales : 40 !!!

Moi qui m'interdisais le pain aux céréales du boulanger parce que la mie me paraissait trop blanche...
Du coup, en avant le pain intégral aux céréales !! (je craignais que le pain intégral soit triste en goût, alors j'ai préféré faire ajouter des graines la première fois tant qu'à faire...)

Voici la recette de pain intégral testée et approuvée, avec des graines de sésame complet et de lin brun complet pour le plaisir :
- 355 mL d'eau,
- une lichette d'huile d'olive,
- 1 pincée de sel,
- 500 g. de farine de blé intégral T150 (2.10 euro le kilo chez Naturalia),
- 1 sachet de levure de boulanger Francine,
- 75g. d'un mélange de graines de sésame complet et de lin brun complet.

La prochaine fois, on rajoutera des graines de pavot qui se trouvent en haut d'une armoire de la cuisine.

Un bon pain peut se manger tout seul... et là, pas de souci !

Et pour info, le pain au blé intégral nature, je le trouve bien meilleur que le pain complet ;-)

Bentô kawai !

Je commence à prendre sérieusement du retard dans mes posts !

Aussi aujourd'hui, avalanche de photos et de recettes ! (et encore, j'ai oublié de prendre plein de photos... donc les autres recettes, ce sera pour plus tard :-p)

Pour la petite histoire du bentô me concernant, c'est que depuis le début de ma grossesse, je dois surveiller mon alimentation pour éviter la listériose et la toxoplasmose.
Késako ? Peu importe vu que ce n'est pas un blog médicalici, mais les conséquences au niveau de mon alimentation ont été les suivantes :
Adieu poisson cru (ah... sushi, maki, sashimi), pâté, foie gras, charcuterie, fromage à pâte fleurie et/ou au lait cru (camembert, brie, roquefort, etc.), toute sorte de tartare, steak saignant, crudités en-dehors de la maison (car règle n°1 pour éviter la toxo, c'est de ne faire confiance qu'à soi-même en terme de lavage de légumes ! ou à son gentil mari :-) ).
Et pour les amatrices de sucré, adieu la mousse au chocolat également (bah vi, c'est du blanc d'oeuf cru monté en neige qui est utilisé pour avoir le côté "mousse").
De ce point de vue là, pas de problème pour moi vu que je suis largement plus portée sur le salé que le sucré !
C'était un peu compliqué à gérer au début (pendant 2-3 jours le temps de remplir le frigo d'adapter son contenu à mon nouveau régime).

Mais au début du 3e mois... mise au régime sans sucre rapide à titre de prévention !!
Loin du diabète gestationnel, et juste parce que les analyses n'entrent pas dans la case "normale" d'une personne non enceinte, le régime zéro-sucre-rapide m'a été imposé.
Non seulement c'est pour le bébé, mais c'est aussi pour la maman. Apparemment, les sages-femmes sont de plus en plus draconiennes en matière de sucres.
Et il faut croire que les gynécos aussi...
Après avoir passé 1 semaine à angoisser sur ce que je pouvais bien manger le midi afin de satisfaire ma faim sans avoir des carences pour bébé, j'ai décidé d'opter pour le bentô !

Un petit tour à la boutique Komikku - 61 Rue des Petits Champs 75001 Paris - (merci internet !), et me voilà prête pour me préparer de temps à autre des petits plats froids pour le midi, avec de la couleur : plaisir des yeux et du palais garanti !

Plus le droit à la charcuterie ? Un petit détournement en faisant cuire des morceaux de chorizo en même temps que les pâtes au blé intégral (la prochaine fois, je ne les mettrai qu'à la toute fin de cuisson, car ça cuit très vite en fines tranches, et ça permettra de conserver plus de saveur), avec quelques olives noires coupées en 3.
Là, je défie toute bactérie et tout parasite de résister à plusieurs minutes dans de l'eau bouillante !

Et quelles sont ces drôles de têtes de lapin et d'ours que l'on peut voir sur la photo ? Tout simplement des oeufs durs placés dans des moules adéquats puis placés au frigo pendant la nuit (achetés également chez Komikku). Kawai !!!

Pour l'entrée, une petite salade de concombre assaisonnée avec du poivre et une portion de Vache-Qui-Rit.

Une pomme à côté, et voilà un repas équilibré ! :-)

Continuer à se faire plaisir en mangeant, c'est important pour ne pas sombrer dans la déprime !!

Ratings and Recommendations by outbrain