mercredi 15 février 2012

"Ti amo"... Redis-moi "ti amo"...

Bonbons à la Fraise Tagada et noix de coco râpée

Hier, c'était le 14 février, une date qui symbolise de nos jours la fête des amoureux, et à une autre époque, la fête des célibataires et de la fertilité.

Dans la Rome antique, c'était l'occasion de voir des prêtres avinés courir à moitié nus touchant les passants avec des morceaux de peau de chèvres qu'ils avaient sacrifiées au dieu Lupercus. Les jeunes femmes ne s'enfuyaient pas à leur vue, bien au contraire, car ce contact était censé les rendre fertiles et faciliter l'accouchement.
Mais que représentait donc Lupercus pour provoquer une telle frénésie ? Eh bien, il n'était autre que le dieu de la fertilité... représenté vêtu de peaux de chèvre !

On raconte aussi que les demoiselles allaient se cacher aux quatre coins environnant leur village, et chacune de ces jeunes filles attendait avec (im)patience qu'un jeune garçon vienne la trouver. Leurs destinées étaient alors liées par un mariage à organiser dans l'année.
Une façon comme une autre pour augmenter les naissances, favoriser le brassage génétique... et rendre officiel des relations jusqu'alors cachées, me direz-vous !

C'est à la fin du Ve siècle que la fête de Saint Valentin a été fixée à la date du 14 février par décret du pape Gelase Ier. Il faut attendre des écrits anglais du XIVe siècle pour voir enfin associer Saint Valentin à l'amour.
De l'amour physique, on est passé ainsi à l'amour courtois.

De nos jours, on offre des cartes de voeux, des fleurs, du parfum, une montre, un bijou... et des friandises comme du chocolat !

Pour ma part, je préfère recevoir un billet doux... comme au XIXe siècle, et mitonner des petits plats bien attentionnés à tour de rôle !
Et vous, que faites-vous à l'occasion de la Saint Valentin ?

[Source : Wikipedia]

Zoom sur une recette très simple et très facile, inventée pour l'occasion : des bonbons à base de fraises Tagada, noix de coco râpée et relevés d'une pointe de poivre noir. (Ne vous en faites pas, on ne sent pas du tout le poivre !)
A offrir ou à s'offrir... ;-)

Ingrédients  (environ 40 bonbons) :
  • 300 g. de fraises Tagada (1 sachet),
  • 120 g. de noix de coco râpée + 3-4 cuillerées à soupe légèrement bombées,
  • 1 cuillerée à soupe d'eau,
  • 1/2 cuillerée à café de poivre noir fraîchement moulu.

Dans une petite casserole, versez les fraises Tagada avec la cuillerée à soupe d'eau.
Faites fondre au bain-marie.

Une fois les fraises Tagada complètement fondues, retirez la casserole du feu.
Ajoutez la noix de coco râpée et le poivre, puis mélangez à l'aide d'une cuillère en inox (car si c'est en bois, gare à la colle sucrée !!!).

Disposez un morceau de papier sulfurisé sur le plan de travail.
Répartissez 1 cuillerée à soupe de noix de coco sur une surface d'environ 15 cm sur 20 cm.
Versez la pâte de fraises Tagada-noix de coco.
Etalez-la sur une épaisseur d'environ 1,5 cm en donnant la forme d'un rectangle.
Laissez tiédir avant de découper des cubes d'environ 1,5 cm de côté.

Roulez les cubes dans le reste de noix de coco râpée.
Formez des boules en les roulant entre la paume de vos mains, ou aplatissez-les légèrement et formez des coeurs à l'aide de vos doigts, puis de la lame d'un couteau pour former les creux.
Si les bonbons collent un peu après leur avoir donné forme, roulez-les à nouveau dans la noix de coco râpée.

Bon modelage !

Aucun commentaire:

Ratings and Recommendations by outbrain