mardi 16 novembre 2010

Samosas végétariens


Après Bharati, l'envie de cuisiner réellement indien me titillait fortement.
Non pas à l'indienne, mais indien. C'est différent.
J'ai hésité entre les cheese naans et les samosas... et j'ai choisi les samosas végétariens en fin de compte.

La farce n'est pas aussi bonne que celle faite par le restaurant indien du quartier, mais ça reste bon :-) (c'est juste que je suis perfectionniste :-p)
La pâte est faite maison car je ne sais pas où en acheter.
Pourquoi ne pas utiliser des feuilles de brick que l'on trouve aisément à présent ? Eh bien... pour moi, ce serait alors des briouates à l'indienne, et non des samosas indiens !
J'ai le souvenir des merveilleux samosas faits par des amis d'origine indienne... alors à mon tour à présent !

Ingrédients (pour 24 samosas) :
Pour la pâte :
- 225 g. de farine,
- 2 cuillerées à café de sel,
- 2 cuillerées à soupe d'huile de tournesol,
- 80 mL. d'eau chaude.
Pour la farce :
- 6 pommes de terre Charlotte de taille moyenne,
- 1 cube de bouillon de volaille,
- 1 oignon,
- 2 gousses d'ail,
- 2 cuillerées à soupe d'huile de tournesol,
- 2 cuillerées à café de curry,
- 1 grosse pincée de sel,
- des petits pois frais ou surgelés (surtout pas en bocal ou en conserve !) : environ 1/3 du volume des pommes de terre.

Faites bouillir suffisamment d'eau dans une casserole, puis plongez-y les pommes de terre avec leur peau (de l'eau à la hauteur des pommes de terre suffit).
Ajoutez le cube de bouillon de volaille.
A la reprise des premiers bouillons, diminuez le feu à un feu doux, puis laissez mijoter pendant 45 min.
C'est comme cela que je préfère les pommes de terre cuites à l'eau et pour faire une purée bien onctueuse et goûteuse ! (sauf que là, on ne va pas ajouter de beurre ou de crème)
Refroidies, elles sont encore merveilleuses le lendemain...

Pendant la cuisson des pommes de terre, attaquez-vous à la pâte.
Dans un saladier, mélangez la farine tamisée et le sel.
Faites un puits au centre.
Versez au centre l'huile de tournesol puis en fin filet l'eau chaude, tout en incorporant petit à petit le mélange farine-sel à l'aide d'une spatule.
Finissez de mélanger à la main jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Pétrissez la pâte pour une durée d'une dizaine de minutes (ou moins si vous êtes plus rapide que moi) : elle doit devenir bien souple et ne plus coller aux doigts.
Faites-en ensuite une boule que vous laisserez reposer durant 30 minutes à température ambiante dans le saladier recouvert d'un film plastique.

Durant le repos de la pâte, hachez finement les gousses d'ail, et coupez l'oignon en dés de 5 mm.
Dans une poêle sur un feu moyen, ajoutez les deux cuillerées à soupe d'huile de tournesol, l'ail haché et l'oignon concassé.
Lorsque les dés d'oignon commencent légèrement à colorer, ajoutez les petits pois, puis remuez doucement pendant 2-3 minutes (ou plus si nécessaire pour faire cuire les petits pois). Coupez le feu et réservez.

Égouttez les pommes de terre et faites-les refroidir en les passant à l'eau froide.
Épluchez-les puis faites-en une purée grossière ou fine selon votre préférence.

Sur feu doux, réchauffez le mélange oignon-ail-petits pois, et ajoutez le curry et le sel.
Ajoutez la purée de pomme de terre et mélangez délicatement.
Retirez ensuite du feu.

La pâte a dû suffisamment reposer.
Découpez-la en 12 parts égales, puis faites-en des petites boules.


Prenez une boule de pâte et écrasez-la entre les paumes de vos mains afin d'obtenir un disque "parfait" (cela facilitera l'obtention d'un disque de pâte bien fin et bien rond).
Farinez légèrement le plan de travail, et à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, étalez finement le disque de pâte sur un diamètre de 20 cm.
Pour moi, plus la pâte est fine (enfin, pas autant que pour les mini ravioles sinon elle va se déchirer avec le poids de la farce), plus elle deviendra croustillante après friture...
Coupez ensuite le disque fin en deux.

Repliez chaque demi-disque de manière à rabattre un tiers de la pâte.
Humectez avec de l'eau la surface rabattue à l'aide d'un pinceau ou du dos d'une cuillerée à café.
Rabattez l'autre partie libre sur cette partie humectée, et appuyez légèrement dessus.
Comme vous avez étalé vous-même la boule de pâte sur un plan de travail fariné, il y a donc un peu de farine sur le dos de chaque demi-disque, et le fait de l'humecter sert ainsi à coller les rabats entre eux.
Veillez à ce que la pointe ainsi fermée ne présente aucun trou, sinon l'huile entrera dans le samosa lors de la cuisson !

Ouvrez légèrement la poche ainsi obtenue, et ajoutez de la farce à l'aide d'une cuillère à café.
Pour bien refermer le samosa, humectez légèrement l'intérieur de la poche à la bordure de la farce, puis appuyez légèrement sur l'extérieur de la poche.
A 2-3 mm de la farce, appuyez fortement sur les bords pour finir des les souder.
Coupez le surplus de pâte si nécessaire avec un couteau.

Recommencez jusqu'à épuisement des boules de pâte et de la farce.

Dans une casserole à haut bord ou dans une friteuse, faites chauffer de l'huile de tournesol, puis faites frire les samosas.
Retirez-les dès qu'ils sont légèrement dorés.
Au fur et à mesure, déposez-les sur un lit de papiers essuie-tout afin de retirer le surplus d'huile, puis servez-les aussitôt (sinon l'humidité de la farce va ramollir l'enveloppe croustillante).

Bonne évasion !

Aucun commentaire:

Ratings and Recommendations by outbrain